Couches lavables et allaitement

Photo blog
Partagez à vos amis !

Couches lavables et allaitement, c’est compatible ?

Que vous attendiez un enfant ou que vous en ayez déjà, la question du mode d’alimentation du nouveau-né se pose dès la grossesse. Allaitement, biberon, lait infantile…chacun est libre de choisir ce qu’il pense être le meilleur pour le développement de son enfant. Aujourd’hui, on avait envie de vous parler de l’allaitement qui fait du bruit depuis quelques années et qui peut parfois être victime de controverses. 

L’allaitement se définit comme étant un mode d’alimentation du nouveau-né et/ou de l’enfant par le sein de sa mère où il se nourrira de lait maternel. 

Si l’allaitement a fait parler de lui à travers les âges, il n’en reste pas moins un choix personnel. Pour les parents qui ont décidé d’opter pour cette option, certains se demandent si le choix des couches lavables est envisageable avec un bébé allaité.

Avant de répondre à ces interrogations, ça vous dit de faire un bond dans l’histoire de l’allaitement ? On y va ? C’est parti !

Table des matières

La place de l'allaitement dans l'Histoire

Premier arrêt dans l’Antiquité où l’allaitement et les soins des enfants de familles riches étaient effectués par les esclaves et les servantes, elles étaient alors nourrices. A Rome pour que la femme puisse reprendre son rôle de maîtresse de maison et de procréatrice rapidement, son mari choisissait une nourrice pour s’occuper d’allaiter l’enfant. En Grèce on considérait que l’enfant devenait plus fort s’il était éloigné de sa mère alors elles allaitaient leurs enfants mais ne s’occupaient pas des soins.

Avec l’apparition de ces nourrices de part et d’autres du globe, un “guide” de la bonne nourrice vit le jour par Soranos d’Ephèse, un médecin gréco-romain, qui rédigea le “Traité des maladies des femmes”. Pour la nourrice, tout suit une directive précise : ce qu’elle doit manger, ce qu’elle peut boire, comment elle doit se promener… Bref, elle n’est pas libre.

En France au Moyen Âge le système de nourrices est suffisamment développé et le roi Jean II impose par l’ordonnance du 30 janvier 1350, la fixation des salaires des nourrices et des recommanderesses.

La Nourrice, Henri Michel Levy, 1870
La Nourrice, Henri Michel Levy, 1870

Lyon fut, en France, la ville avec le plus grand taux d’enfants placés chez des nourrices et au début du XXe siècle plus de la moitié des bébés sont encore envoyés en nourrice, et ce pour deux ou trois ans. Ce comportement n’a changé qu’à partir de la Première Guerre mondiale (le dernier bureau de placement en nourrice fermera en 1936). Pendant cette très longue période, c’est l’État qui se charge de  contrôler les bureaux de placement des nourrices et fixe les salaires.

Aux Etats-Unis, en 1956, née la Leche League un organisme non-gouvernemental à but non lucratif créé par 7 femmes (7 mères) à Chicago. Aujourd’hui, cette organisation détient un statut consultatif auprès des Nations Unis et travaille avec l’Organisation Mondiale de la Santé. La Leche League propose un soutien et un flux d’informations autour de l’allaitement maternel afin de le démocratiser et de fournir aux mères de la planète les ressources nécessaires si elles souhaitent allaiter. L’organisme œuvre maintenant dans plus de 80 pays dans le monde. La Leche League s’est installée en France en 1979.

Fondatrices de La Leche League
Six des sept femmes qui ont créé La Leche League

Aujourd’hui l’allaitement suscite beaucoup de débats : la culpabilité d’être une mère qui allaite, la culpabilité d’être une mère qui donne le biberon. En effet, dans les années 90 certains mouvements féministes pointent l’allaitement du doigt et font passer les mères qui allaitent pour des femmes qui ne s’appartiennent plus. Au début des années 2000 au contraire, le mouvement écologiste fait la promotion de l’allaitement et maintenant ce sont les mères qui donnent le biberon qui seraient des mauvaises mères. A ce moment-là, on fait la promotion de l’allaitement comme étant la seule solution possible pour avoir un enfant en bonne santé, on culpabilise la mère qui ne donne pas le sein. 

En 2022, allaiter est une bonne chose oui…mais en secret surtout !  En juillet une femme a été contrainte d’allaiter dans les toilettes au Louvre car son acte à été jugé de dérangeant pour les autres visiteurs. En 2021, Maïlys jeune maman, se fait agresser dans la rue, giflée par une autre femme pour avoir donner le sein à son fils dans les rues de Bordeaux. Heureusement que la loi est du côté de l’allaitement et que les mœurs changent pour laisser la possibilité à chaque famille de choisir comment nourrir son enfant.

Les bienfaits apportés par l'allaitement pour la mère et son enfant

Pour les personnes qui ont la possibilité d’allaiter, sachez que cela constitue de véritables avantages pour votre bébé et vous-même.

Nous allons utiliser des termes complexes, mais promis, les informations en valent le coup (et on vous met toutes les définitions 😉)

Quels sont les bienfaits physiologiques de l'allaitement ?

Les besoins nutritionnels du nourrisson comblés par l’allaitement 

Le lait maternel est fabriqué par l’organisme de la mère et saura donner la teneur parfaite en protéines, glucides, matières grasses, vitamines et minéraux dont votre enfant aura besoin. 

En effet, le lait maternel est composé de 80% de triglycérides à longues chaînes et riche en cholestérol, ce qui aide au bon fonctionnement de l’organisme du bébé. Il contient également de l’acide linoléique, qui est un élément essentiel à la construction des cellules cérébrales. Au niveau de l’appareil digestif, certains sucres comme les oligosaccharides, sont aussi très utiles pour la maturation du tube digestif. Le lait maternel bénéficie d’un haut taux de calcium qui est facilement absorbé par l’organisme grâce à sa teneur parfaite en phosphore. De plus, le lait maternel change de composition selon les besoins du bébé (il peut même se modifier pendant la tétée) et il est facile à digérer !

Allaiter pour construire le système immunitaire de votre enfant

A la naissance, le système immunitaire de votre enfant n’est qu’au début de sa création. Le lait maternel contient tous les anticorps nécessaires à la construction du système immunitaire du nourrisson. En effet, il est riche en cellules souches, globules blancs, anticorps, enzymes et hormones, qui contribuent à protéger le nourrisson des maladies et l’aident à se développer correctement. De plus, le colostrum (liquide jaunâtre sécrété par les glandes mammaires avant l’arrivée du lait maternel) qui est produit au cours du 3ème trimestre et jusqu’à quelques jours après l’accouchement permet à la mère de transmettre ses anticorps directement à l’enfant.

Les bienfaits physiologiques pour la mère

Il y a beaucoup d’avantages pour l’enfant mais il y en a également pour la mère !

En ce qui concerne le poids accumulé pendant la grossesse, l’allaitement permet de le perdre plus rapidement puisque la production de lait fait brûler des calories, jusqu’à 500 calories par jour (l’équivalent d’une heure de vélo). 

De plus, allaiter son enfant permet de récupérer plus rapidement après l’accouchement grâce à la production d’ocytocine qui permet à l’utérus de reprendre plus rapidement sa taille d’avant grossesse et de réduire les saignements. Finalement nous avons pu lire que l’allaitement pourrait réduire le risque de cancer du sein, de diabète de type 2 et de maladies cardio-vasculaires.

Quels sont les bienfaits psychologiques de l'allaitement ?

Les bienfaits psychologiques de l’allaitement pour le bébé

L’allaitement pourrait être un moyen de soulager le nourrisson en cas de stress ou de peur et de développer un sentiment de sécurité et de protection face au monde qui l’entoure. De plus, cela pourrait être bénéfique au sommeil du bébé qui, grâce aux hormones libérées, s’endormira plus facilement après la tétée.

Les bienfaits psychologiques de l’allaitement pour la maman

En ce qui concerne la mère, l’allaitement peut jouer le rôle d’un antidépresseur grâce à l’ocytocine libérée pendant la tétée. En effet, l’ocytocine aide à calmer, à réduire le stress et la tension artérielle de la jeune maman.

Ne pas allaiter c'est ok

Parents qui donnent le biberon

Allaiter son bébé oui, si c’est un choix et non une obligation.

Il ne faut pas se sentir obligée d’allaiter si on ne veut pas ou qu’on ne peut pas pour diverses raisons, et il ne faut surtout pas se culpabiliser !

Si vous avez la possibilité de produire du lait maternel, vous pouvez toujours le donner au biberon, et cela peut permettre aux deux parents de nourrir l’enfant.

Et pour ce qui est du lien particulier créé pendant l’allaitement, sachez qu’il existe plein d’autres moyens de créer une relation dans les premiers mois de vie de votre bébé : pendant le bain, les câlins, le portage, le peau à peau etc…

L’allaitement reste un choix individuel et qu’il soit pratiqué ou non, l’important c’est de choisir ce qu’on pense être le meilleur pour son enfant.

Les couches lavables dès la naissance, c'est possible ?

En réfléchissant aux couches lavables, vous vous êtes sûrement déjà demandé : “est-ce que je peux démarrer en couches lavables avec mon nouveau-né ?”. 

Et la réponse est oui !

Des tailles de couches existent pour les bébés de 2 à 3 kg (taille XS) et les bébés de 3 à 5 kg (taille S).

Mais pourquoi adopter les couches lavables plutôt que les couches jetables ? 

On vous dit tout dans l’article “Les couches lavables dès la naissance”.

En résumé, les couches lavables sont meilleures pour la santé de votre bébé, son confort, meilleures pour l’environnement et votre porte monnaie !

Chez Kokpit, nous proposons la location d’un coffret naissance avec le nombre de changes qui vous convient (nous préconisons entre 16 et 30 changes pour un nouveau-né). On a beaucoup de parents qui démarrent dès le début et qui allaitent. On sera donc ravis de partager les trucs et astuces qu’on a pu évoquer avec eux.

Coffret de couches naissance
Coffret naissance de Kokpit

L’avantage de la location ?

C’est la meilleure solution si vous ne comptez pas utiliser les couches lavables pour plusieurs enfants et vous pouvez changer la taille de vos couches rapidement et simplement au fur et à mesure que votre enfant grandit. Fini de faire plusieurs supermarchés pour trouver LE paquet de couches à la taille désirée !

Couches lavables et allaitement ? Un duo compatible !

bébé en couches lavables hamac

On nous a déjà demandé si un bébé allaité pouvait être en couches lavables…Évidemment !

Un bébé allaité produit des selles jaunâtres très liquides qui constituent souvent un réel problème de fuites : hors de la couche, sur le dos, sur le body et pour peu que l’enfant soit dans son berceau, partout sur les draps. 

La couche lavable n’est pas la solution miracle aux fuites qui peuvent survenir avec les selles explosives d’un bébé allaité, mais elle vous assure un bébé les fesses au sain ! Par exemple, les couches en location chez Kokpit (Hamac et Tots Bots) sont certifiées OEKO-TEX 100 de classe 1 ce qui garantit l’absence de produits toxiques pour le corps et pour l’environnement.

Si quelques fuites peuvent arriver (par un mauvais placement de la couche par exemple), les selles d’un bébé allaité sont hydrosolubles (elles se dissolvent dans l’eau), en un coup de jet d’eau elles peuvent être retirées des absorbants qui passeront ensuite en machine. 

Et puis rappelons qu’avant l’arrivée de la couche jetable, nos parents et/ou grands-parents utilisaient des couches/langes lavables, et ils s’en sont bien sortis !

En ce qui concerne les taches qui peuvent être présentes sur les inserts, une cuillère à soupe de percarbonate de soude dans le tambour avec les inserts et le tour est joué ! Et si certaines persistent, n’hésitez pas à les faire sécher à la lumière du soleil ou à les faire tremper avec du percarbonate de soude.



Voilà nous vous avons tout dit ! Les couches lavables à la naissance et/ou avec un enfant allaité c’est totalement possible et nous sommes là pour vous accompagner dans cette démarche. Si vous avez des questions où que vous voulez en savoir plus sur les couches lavables, participez à nos ateliers en ligne gratuits qui ont lieu chaque semaine ! Et on répondra avec plaisir à toutes vos questions.


Partagez à vos amis !

Mais qui diable a écrit cet article ?


Océane de Kokpit

Animée par l'envie de construire un monde plus durable et respectueux, 🌍☮️ j'essaye de mener des actions (de la plus petite à la plus grande) afin de sensibiliser mon entourage aux sujets qui nous concernent tous #oneplanetonefuture

Laisser un commentaire

Bébé en couche lavable

Gardons contact !

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour suivre toutes nos actus, les prochaines dates d’atelier et tous nos conseils parentalité/couches lavables

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque mois nos actualités par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de Confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l’adresse contact@kokpit-couche.com

Ateliers couches lavables gratuits

Tu as envie de te lancer en couches lavables mais tu es un peu perdu.e ?! Participe à l’un de nos ateliers gratuits et en ligne pour devenir ceinture noire🥋 de la couche lavable en moins d’une heure !😜
🎁A la fin on te partage même une petite surprise 🎁

tache
tache
tache

Changeons le monde une couche à la fois en

logo hamac

#partenaire-officiel

bébé couche lavable hamac

Testez les couches lavables en location :

plus économique et nous vous accompagnons !

éclair
tache