Le percarbonate de soude

Percarbonate de soude
Partagez à vos amis !

Aujourd’hui on va parler chimie avec le percarbonate de soude. Pas de panique si vous avez fait une filière littéraire et que vos derniers cours de physique-chimie remontent à la 5ème B avec Madame Grégoire : on compte tout vous expliquer… enfin tout ce que nous avons appris du moins !

En bref, le percarbonate de soude, correctement appelé percarbonate de sodium, est un produit chimique naturel utilisé principalement pour blanchir et dégraisser le linge. Mais il a aussi plein d’autres utilisations.

C’est un désinfectant, blanchissant, détachant, dégraissant, désodorisant, purifiant et nettoyant d’origine naturelle (et oui, tout ça !) mais c’est surtout un produit écologique et non nocif pour l’environnement. Pas rien tout de même…

On commence tout de suite les explications…

Table des matières

Un peu de chimie...

Bicarbonate de soude, percarbonate de soude, soude caustique, cristaux de soude, et j’en passe !

Ça fait beaucoup de soude et aucun de ces produits n’est à confondre… On va mettre un peu d’ordre et essayer de vulgariser un peu la chimie derrière tout ça !

Un peu d’histoire d’abord : le terme soude nous vient du latin soda. Et oui du latin parce que dès l’antiquité on l’utilisait notamment dans la production de verre.

C’est d’abord le carbonate de sodium, aussi appelé cristaux de soude, qui était ‘fabriqué’ via la combustion de plantes de rivages (salicornes ou soudes justement). Aujourd’hui on le produit plutôt avec du sel et de la craie via le procédé Solvay.

Ces mêmes cendres peuvent être ensuite transformées en la fameuse soude caustique qui débouche nos canalisations (Destop et Cie), et en l’autrement fameux bicarbonate de soude.

Et le ‘perca’ dans tout ça ? Et bien lui est aussi fabriqué à partir des cristaux de soude en y ajoutant de l’eau oxygénée et en cristallisant le tout.

Chaque produit a évidemment ses utilisations spécifiques que j’ai préféré vous lister ci-dessous :

  • Cristaux de soude (Carbonate de sodium – Na2CO3) : Dégraissant, augmente l’efficacité des lessives avec une eau dure
  • Bicarbonate de soude (Hydrogénocarbonate de sodium – NaHCO3) : Nettoyant maison (désinfectant), Hygiène personnelle, Alimentaire (poudre à lever)…
  • Soude caustique (Hydroxyde de sodium – NaOH) : Produit de nettoyage puissant utile pour déboucher les canalisations
  • Percarbonate de soude (Percarbonate de sodium – 2Na2CO3·3H2O2.) : Dégraissant et blanchissant : il combine les effets de l’eau oxygénée (blanchissante) et les cristaux de soude.

Note : le terme sodium correspond à l’atome Na que vous retrouvez dans chacune des molécules plus haut (latin : natrium)

Précautions et dangers

Pas de souci pour stocker le percarbonate à condition de bien refermer le sachet ou contenant et de le stocker à l’abri de l’humidité, de la chaleur et de la lumière.

Il est non combustible mais peut favoriser la combustion d’autres objets (comburant). Autant donc le tenir éloigné de toute matière inflammable.

Le percarbonate n’est pas toxique pour l’environnement mais peut être irritant. Utile donc de le tenir éloigné des enfants, d’éviter tout contact avec les yeux et de manipuler avec des gants ou de bien se laver les mains après contact. Il est nocif en cas d’ingestion et peut provoquer des lésions oculaires graves.

Au contact d’acide : vinaigre ou citron par exemple, il peut y avoir un dégagement gazeux. Attention donc à ne pas respirer les vapeurs et à bien ventiler. Et si vous mélangez avec de l’eau chaude, attention de ne pas fermer le contenant tout de suite. Mieux vaut attendre que le mélange refroidisse pour ne pas risquer de casser votre contenant.

L’allié parfait pour désinfecter, détacher et dégraisser vos couches lavables

Alors, pourquoi parlons-nous chimie sur un blog dédié aux couches lavables et à l’éco parentalité, me direz-vous ? Tout simplement parce que le lavage en profondeur de nos fameuses couches lavables est essentiel pour leur utilisation sur le long terme.

Jamais nous ne nous posons la question si notre chemisier ou notre pantalon possède une bonne capacité d’absorption : au contraire on va soigneusement éviter les gouttes de pluie ou de se mouiller. Mais pour les absorbants des couches lavables la capacité d’absorption est bien la fonctionnalité essentielle.

L’autre aspect tout aussi essentiel est de garder des langes propres, désinfectés et si possible blancs. Le percarbonate de sodium va nous permettre tout cela grâce à ses pouvoirs dégraissants et blanchissants !

Si vous avez des taches, ou que vous avez noté une perte d’absorption alors c’est le moment de mener une opération dite de décrassage avec notre ami le percarbonate de soude.

Comment utiliser du percarbonate de sodium ?

Deux options s’offrent à vous pour utiliser le percarbonate de soude :

Vous pouvez soit rajouter une cuillère à soupe de percarbonate de sodium directement dans le tambour avec un cycle au-delà de 40°C.

Le percarbonate de sodium réagira en effet à partir de 40°C. Pour ne pas avoir de doute et si le linge le permet, privilégiez donc des machines à 60°C lorsque vous l’utilisez. Le mode arrêt cuve pleine peut, en fonction des machines, vous permettre de simuler un trempage dans la machine.

L’autre option est de faire tremper dans une bassine, là également avec de l’eau à une température supérieure à 40°C. 1-3 cuillères à soupe par litre d’eau suffisent. S’il y a des tâches vous pouvez les frotter pour ensuite laisser tremper le tout quelques heures voire une nuit.

Attention : si vous voulez détacher du linge coloré ou foncé ne laissez pas tremper plus d’une heure pour ne pas déteindre…

 

Tout ce qui vient d’être dit pour les absorbants des couches lavables vaut aussi pour d’autres objets du quotidien à savoir nos serviettes de bain, éponges en tissus etc. N’hésitez donc pas à adopter le même réflexe : vérifier l’absorption et au besoin faites un bain de percarbonate ou de cristaux de soude.

Astuce : pour les taches, ne pas hésiter à étendre vos absorbants ou votre linge au soleil. Les rayons UV du soleil ont un pouvoir détachant…

Les autres utilisations du percarbonate de soude

A l’image du vinaigre blanc, le percarbonate de sodium s’utilise aussi comme un nettoyant classique et écologique pour toute la maison.

Salle de bain

Pour redonner un coup de blancheur ou simplement désinfecter vos toilettes, il vous suffira de mélanger trois cuillères à soupe dans un litre d’eau bouillante et de verser ce mélange dans la cuvette de vos WC. Après avoir laissé agir 15 minutes, frottez et tirez simplement la chasse d’eau.

Le percarbonate permettra aussi de déboucher les canalisations bouchées : deux cuillères à soupe avec de l’eau bouillante devrait faire l’affaire et très bien remplacer la soude caustique.

Terrasse

Côté terrasse, le percarbonate vous permettra d’entretenir la couleur de votre terrasse en bois qui peut perdre en éclat au fil du temps. Mélangez simplement un volume de percarbonate avec 10 volumes d’eau chaude. Frottez la terrasse avec ce produit à l’aide d’un balai adapté, attendez 15 minutes puis rincez à l’eau claire.

Vos baskets un peu usées

Pour faire retrouver la blancheur d’antan de vos sneakers un peu sales et usées, vous pouvez utiliser le même mélange. Il suffit de retirer les lacets (que vous pourrez mettre à tremper directement avant de passer en machine) et de brosser vos chaussures. Laissez agir toute la nuit pour laver à l’eau claire avant de faire sécher au soleil.

Et plus généralement dans toute la maison

Même dosage si vous souhaitez utiliser le percarbonate de soude pour nettoyer les traces de moisissures, de gras en cuisine, les tâches sur le rideau de douche ou sur le tapis du salon ou même les joints de votre carrelage. Vous pouvez aussi l’utiliser sur vos sols et surfaces à la maison hormis les suivantes : aluminium, surfaces laquées, peintes, cirées ou linoléums à défaut de les décaper.

Pour finir une cuillère à soupe dans le tambour du linge clair permet de blanchir et assainir le linge. L’action des cristaux de soude augmente également l’efficacité des détergents et lessives en adoucissant l’eau. A proscrire cependant pour les lainages.

Alors avec toutes ces options, vous êtes décidé.e.s à tester le percarbonate de soude ? N’hésitez plus et ruez-vous sur les produits que nous vous proposons de la marque La droguerie Ecopratique : LIEN. 5.90€/kg conditionné en Europe dans un sac kraft recyclé.

Partagez à vos amis !

Mais qui diable a écrit cet article ?


Niclas de Kokpit

J’ai l’envie farouche de contribuer, avec l’échelle la plus importante possible, à l’émergence de nouvelles solutions permettant de protéger la nature. 🌍 Pourquoi la nature ? Parce que c’est quelque chose qui me semble contribuer à notre bonheur à tous. Et pour ma part c’est à travers les randonnées et le jeu que je trouve l’énergie et l’envie d’aller plus loin. 🚀

Laisser un commentaire

Bébé en couche lavable

Gardons contact !

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour suivre toutes nos actus, les prochaines dates d’atelier et tous nos conseils parentalité/couches lavables

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque mois nos actualités par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de Confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l’adresse contact@kokpit-couche.com

Ateliers couches lavables gratuits

Tu as envie de te lancer en couches lavables mais tu es un peu perdu.e ?! Participe à l’un de nos ateliers gratuits et en ligne pour devenir ceinture noire🥋 de la couche lavable en moins d’une heure !😜
🎁A la fin on te partage même une petite surprise 🎁

tache
tache
tache

Changeons le monde une couche à la fois en

logo hamac

#partenaire-officiel

bébé couche lavable hamac

Testez les couches lavables en location :

plus économique et nous vous accompagnons !

éclair
tache